Accords de Paris : Trump réussit l’exploit d’avoir tout le monde contre lui

CLIMAT Jeudi, le président américain a annoncé le retrait des Etats-Unis, déclenchant de vives réactions dans le monde entier..Mais pas que!

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

« J’ai été élu pour représenter les habitants de Pittsburgh, pas de Paris. »  C’est par cette phrase que le président américain veut justifier le retrait des USA des accords de Paris sur le climat.

Mal lui en prit !

 Le maire de Pittsburgh a répondu à Donald Trump via un tweet lapidaire.

« En tant que maire de Pittsburgh, je peux vous assurer que nous suivrons les directives de l’accord de Paris pour nos administrés, notre économie et notre avenir », a balayé le démocrate Bill Peduto, ironisant encore : « Les États-Unis rejoignent la Syrie et le Nicaragua » dans le club des pays non-signataires de l’accord de Paris. « Désormais, c’est aux villes [américaines] de mener le combat. » Dans la foulée, plus de 60 maires américains et les gouverneurs de 10 États ont annoncé qu’ils respecteraient les engagements signés par Obama.

Après les villes sanctuaires qui refusent d’appliquer les décrets anti-migration de l’administration Trump, voici que d’autres grandes agglomérations rejoignent la contestation.

Tarik Melloul

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :