BACCALAURÉAT : Alger la retardataire

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Nouria Benghebrit, elle qui voulait rendre ses « lettres de noblesse » à l’examen du baccalauréat, ne s’est toujours pas exprimée sur l’annonce surprise du chef du gouvernement concernant une session extraordinaire du bac à destination des ….retardataires.

Meziane Meriane,  Secrétaire général du Snapest (Syndicat national autonome des professeurs de l’enseignement secondaire et technique), via un post Facebook, publie un tableau où le nombre de retardataires est dispatché par wilaya. La wilaya d’Alger tient la tête d’affiche, avec 782 retardataires inscrits dans le cursus normal et  466 candidats libres, ce qui nous donne un total de près de 1200 bacheliers en retard !! M. Meriane se pose la légitime question de savoir « comment expliquer le nombre de retards au baccalauréat dans la wilaya d’Alger avec tous les moyens de transports comparativement à l’intérieur du pays ! »

Effectivement, comment expliquer que sur l’ensemble des 48 wilayas du pays, la ville où on trouve le plus de commodités en matière de transports, détienne le palmarès peu flatteur d’absentéisme.

Comparativement aux wilayas de Tamanrasset et de Bejaia qui ne détiennent respectivement que 09  et 12 « retardataires », il faudrait à madame la ministre de l’éducation ou à défaut à l’office national des examens et concours de bien vouloir nous expliquer cette « singularité » algéroise.

Mohamed Bendris

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :