CONFLIT CEVITAL-PORT DE BEJAIA : Les élus solidaires des travailleurs de CEVITAL

Issad Rebrab, PDG du groupe Cevital en compagnie des parlementaires et des élus APW de Bejaia lors de la visite du complexe.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Après la société civile qui s’est largement mobilisée aux cotés des travailleurs de CEVITAL, les élus de la région (APN et APW) ont répondu en majorité à l’invitation du comité de participation qui a organisé, en collaboration avec le comité citoyen de soutien aux travailleurs, une rencontre avec Issad Rebrab,PDG du groupe, et Said Benikene,CEO du groupe. L’objet de la rencontre est de débattre sur les blocages des investissements de CEVITAL.

Les deux managers du groupe sont revenus longuement dans leurs interventions sur le conflit opposant le premier investisseur du pays au directeur général du port de Bejaia accusé de bloquer le déchargement d’équipements industriels destinés à l’usine de trituration des graines oléagineuses. Une trituration qui générera de l’huile brute et des tourteaux de soja, de colza et de tournesol et qui permettra d’arrêter l’importation des huiles brutes, jugée trop coûteuse. Pour l’opérateur, l’avènement d’un tel projet permettra d’énormes économies en devises pour le pays et la création de plusieurs milliers d’emplois directs et indirects. Issad Rebrab, dans son intervention devant les élus, reviendra, aussi, sur la genèse du conflit l’opposant au directeur du port et s’interrogera sur les motivations réelles de ce dernier. « Je ne vois pas pourquoi on bloque notre investissement alors que toutes les autorisations nécessaires nous ont été accordées à commencer par celle du Conseil national de l’investissement que préside le premier ministre », avant d’ajouter que « deux unités de trituration des graines oléagineuses viennent d’être accordées à d’autres investisseurs au port de Djendjen ».

Contacté par Ameslay.com, Atmane Mazouz, député et secrétaire national du RCD chargé au monde du travail, qui a pris part à la rencontre,  juge d’emblée qu’il y’a une volonté délibérée de freiner l’essor économique de la wilaya. Il plaidera pour une large mobilisation et se félicitera de l’apport du groupe pour toute la région en matière d’investissement et de création de richesses et d’emplois. Il conclura «  Les élus de la wilaya de Bejaia sont engagés pour défendre les intérêts des opérateurs économiques qui apportent énormément à la région. Nous devons agir pour l’intérêt général de nos populations ».

Au terme de la rencontre, une visite guidée du complexe Cevital a été organisée par le capitaine d’industrie, Issad Rebrab, au profit des élus sur les différents sites de l’usine.   

Said Merabet

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :