FOOT EN ESPAGNE : après Ronaldo, Messi…en attendant Neymar

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le très relevé championnat espagnol connaît une saison judiciaire compliquée. La tornade Ronaldo est à peine retombée avec les déclarations du président du Real de Madrid Fiorentino Peres qui assurait hier que le départ de son joueur vedette n’est pas à l’ordre du jour. Aujourd’hui, c’est le sort de l’autre star mondiale, Lionel Messi, qui revient au devant de la scène pour un problème similaire à celui du Portugais puisque lui aussi est accusé de fraude fiscale. La justice espagnole vient en effet de lui proposer d’éviter la case prison en s’acquittant d’une amende.

Dans ce feuilleton à rallonges, il faut aussi rappeler l’autre affaire qui concerne le Brésilien du Barça Neymar, épinglé pour fausse déclaration sur la montant de son transfert.

Riche à milliards, ces monstres sacrés du football sont aussi des robots affectifs. Tous leurs déboires ne semblent pas impacter leur mental ni leur rendement sur le terrain. C’est en pleine tourmente fiscale, d’ailleurs mise à profit pour mettre la pression sur son club afin d’obtenir une nouvelle revalorisation de son salaire, que Cristiano Ronaldo qualifie son pays dans la coupe des confédérations en Russie en marquant le seul but de la partie.   

 

Rabah Lounis

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :