Les députés du RCD voteront contre le plan d’action du gouvernement

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

« Les députés du RCD qui ont alerté sur l’inopérance d’un tel plan lors de leurs interventions voteront contre ce programme. » a annoncé le RCD avant la séance de vote du plan d’action du gouvernement Tebboune dans un communiqué mis en ligne sur son site.

Pour les députés du RCD, qui ont marqué leur retour à l’hémicycle par des interventions virulentes à l’égard du Premier ministre, « le gouvernement Tebboune soutenu par cette majorité issue de la fraude électorale se présente à l’Assemblée sans même avoir un état des lieux précis puisque lui-même dénonce l’incapacité des gouvernements successifs à produire une statistique vraie » et d’ajouter « En pleine crise financière aigue, la fiscalité est réduite dans le plan d’action du premier ministre au terme générique de modernisation et amélioration du recouvrement des impôts alors que le gouvernement annonce une progression annuelle de 11% de la fiscalité ordinaire (hors hydrocarbure). »

Poursuivant leurs griefs contre le plan du premier ministre, les nouveaux députés du RCD observent « le Chef du gouvernement escompte faire progresser le PIB et faire tourner l’économie algérienne avec une croissance de 6,5% à terme alors qu’il abandonne toute ambition industrielle, table sur la filiation dans l’agriculture sans annoncer les modalités de la réforme du foncier pour y arriver et recompile les vieilles recettes dans le secteur du tourisme ».

Enfin, les représentants du RCD à la Chambre basse considèrent que « présenter le non recours à l’endettement extérieur comme une décision du Chef de l’Etat participe de l’imposture », et de conclure qu’« aucune institution internationale ne peut mettre son argent dans une économie qui n’a comme perspective que la gestion du statu quo ».

Salim Ramdani

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :