L’EX DIRECTEUR DU FBI ACCABLE TRUMP: l’ingérence russe dans l’élection américaine est vraie

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Limogé le 9 mai par Donald Trump, l’ex-patron du FBI James Comey, est interrogé ce jeudi par le Sénat américain à propos des soupçons de collusion entre des responsables américains et russes pendant l’élection présidentielle. Cette audition est l’une des plus importantes de l’histoire des Etats-Unis qu’organise le Congrès américain. Une épreuve qui pourrait avoir des conséquences non négligeables sur la mandature de Trump et qui pourrait aussi compromettre l’avenir des membres de son entourage. 

Cette audition historique était attendue par tous les Américains et de nombreux observateurs étrangers.
L’ancien directeur du FBI a commencé par dénoncer des mensonges de l’administration Trump tout en assurant que ce dernier ne lui a pas demandé « d’arrêter » l’enquête sur l’ingérence russe aux Etats-Unis. L’ancien responsable du FBI a toutefois fait part de demandes très dérangeantes de la part de ce dernier tout en l’accusant de l’avoir « diffamé ». 
Poursuivant ses réponses aux membres de la commission, James Comey affirme : « l’ingérence de la Russie dans notre élection n’est pas un Fake news, elle est tout à fait vraie. Elle était à grande échelle et très précise ». 
Depuis le début de l’audition, le fils de Donald Trump tape sur le James Comey sur Twitter alors que «  l’avocat du Président américain est attendu à la fin de l’audience pour faire une déclaration devant la commission d’enquête du renseignement américain », rapporte les médias américains.

Tarik Melloul 

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :