MINISTÈRE DE LA COMMUNICATION: la chasse aux mirages

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le ministère de la communication vient de publier une note, où il est dit que ses services seront chargés de faire la chasse aux « faux journalistes! ». Le remplaçant de Grine, Djamel Kaouane, veut savoir si la carte de journaliste est entre les mains de professionnels ou bien, se retrouve-t-elle bradée à qui la veut?

« Cet audit permettra d’éviter que la carte de journaliste professionnel ne se trouve, pour partie même infime, entre les mains d’indus détenteurs, notamment du fait éventuel de la remise aux services concernés de vrais-faux documents reconnaissant, au sein de certains titres, le statut de journalistes à des personnes qui ne le sont pas » indique un paragraphe de cette note.

Très bien, mais monsieur le ministre! 

Qu’en est-il des fausses chaînes de télévision clientélisées au profit du régime et qui n’ont d’objectifs que de servir le clan du palais?!

Qu’en est-il de ces chaînes télévisées qui sont en total violation de la loi algérienne, qui n’ont pas d’agrément pour travailler en Algérie, mais qui ont pignon sur rue et qui ont fait de la médiocrité et de la violence leur « prime »?!

Qu’en est-il de ces journaux, qui au mieux participent au réchauffement climatique en utilisant du papier, qu’en est-il de ces journaux qui n’ont de lecteurs que les correcteurs travaillant pour leur rédaction?!

Qu’en est-il des ces journaux vivant par la seule grâce de l’ANEP et qui ont des centaines voire des milliers de dinars de dettes vis à vis des imprimeurs et que la justice n’inquiète pas?

Monsieur le ministre, Jean-Pierre Chevènement, avec lequel vous n’avez de commun que le titre de ministre qui vous a été octroyé, avait déclaré à la veille de la première guerre du golfe: « un ministre, ça ferme sa gueule ou ça démissionne. » Monsieur le ministre, vous avez raté une belle occasion de vous taire.

Mohamed Bendris

 

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :