PROCÈS HADJADJ : compte-rendu

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le tribunal criminel de la cour de Médéa vient de rendre, aujourd’hui le 11/06/2017, sa décision à l’encontre du détenu politique Nacereddine Hadjadj le condamnant à 3 années dont 18 mois ferme à l’issu d’un long  procès pour des fais liés aux événements sanglants qu’à connu la région de Ghardaia durant les années 2015 et 2016. Rappelons que le désormais ex-détenu en question, retrouve enfin sa liberté après une détention qui a duré 22 mois à compter du 25 juillet 2015, date de son arrestation par les services de sécurité de la commune de Berriane de la wilaya de Ghardaia. En plus du collectif des avocats habituel qui ont assisté ce dernier tout au long de sa détention dans les multiples procédures à l’instar des avocats comme Maîtres AIT MIMOUNE , SAHEB, BENYOUB ,HADJ ARAB , SADAT  et BOUGHARI, la défense s’est vu ,aujourd’hui , renforcée par d’autres avocats venus se solidariser avec HADJADJ comme maîtres BENGUEOUCH , MELAH et DABOUZ . Les   avocats, tour à tour,  battent en brèche la poursuite au niveau de la procédure tout comme le bien fondé de cette poursuite à travers de longues plaidoiries  soutenues pour apporter la contradiction à un parquet général qui, en dépit d’un dossier vide, requiert 10 années de réclusion criminelle à l’encontre de l’accusé qui tout au long du procès s’est montré serein mais surtout sûr parcequ’il n’avait rien à se reprocher en expliquant qu’il a été simplement victime d’un complot de ceux qui cherchaient à l’éliminer et à l’écarter pour avoir gêné des intérêts.

Le procès qui a duré  plusieurs heures a pris fin avec cette condamnation injustifiable et le fait qu’après deux années de captivité, M. Hadjadj puisse enfin retrouver les siens.

Mohamed Mimouni

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :