AMESLAY : plagié, jamais égalé

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Appelé aussi contrefaçon, le plagiat est un acte de malhonnêteté qui salit la profession journalistique, une action qui suscite des interrogations sur la neutralité et sur l’objectivité du journaliste en ligne.

Le vendredi 30 juin, le site en ligne Observ’Algérie se disant « journal électronique » s’est livré à un plagiat. Reprenant quasiment mot pour mot l’article d’Ameslay daté du 28 juin et signé par notre journaliste Oussama Zineddine concernant la fin de contrat de TLS Contact.

La moindre des choses pour ce « journaliste » était de citer Ameslay.com comme référence de l’information au lieu de reprendre la formule fausse : « a-t-on appris d’une source interne ». Cet acte confirme que notre site, nouveau-né dans la presse numérique et qui traite l’information différemment  commence à faire son petit bout de chemin et impose sa ligne éditoriale et sa crédibilité parmi les anciens sites.

Dans le cas de TSA, avec un article similaire, publié le 1er juillet, leur journaliste a recopié ou légèrement retravaillé des paragraphes écrits par notre journaliste.

Il n’est en rien interdit de reprendre une information, cependant tous les codes déontologiques du monde du journalisme exigent que la source première soit citée et condamnent vigoureusement toute forme de plagiat ou de repiquage sans attribution.

La crédibilité passe aussi par l’honnêteté.

La rédaction

 

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :