ANNONCE DU MINISTRE DE L’INTÉRIEUR : réaction du RCD

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Dans un communiqué qui nous est parvenu cette après-midi émis par son bureau régional de Tizi Ouzou, nous apprenons que :

 « Le RCD, qui a dépêché une délégation composée de parlementaires et d’élus locaux à l’effet de s’enquérir de la situation engendrée par les feux ravageurs qu’a connu la wilaya de Tizi Ouzou ces derniers jours, a constaté l’ampleur des dégâts après des visites effectuées dans plusieurs localités sinistrées. » , le communiqué poursuit : « Notre wilaya a déploré un mort et de nombreux blessés, des maisons incendiées notamment à Ait Yahia Moussa, Maatkas, Tizi Rached et Yakouren, des ruches d’abeilles, des arbres fruitiers, du bétail calcinés par les flammes, ainsi que des milliers de bottes de foin parties en fumée. ».

Rappelant l’exigence du RCD dans une précédente déclaration, le même parti ajoute que : « Le RCD, dans sa déclaration précédente, a exigé de l’Etat, en plus de la nécessité de mettre en place des moyens matériels et humains conséquents pour lutter efficacement contre les incendies, de prendre en charge et d’indemniser les populations affectées par ce drame. ».

S’agissant de la visite surprise du ministre de l’intérieur, décrite comme étant « une visite par effraction », on lit dans ce communiqué qu’ « En visite par effraction dans la wilaya de Tizi Ouzou, le ministre de l’Intérieur, en remplacement de sa collègue chargée de l’environnement et des énergies renouvelables qui était annoncée en balade touristique par les services de la wilaya pour le même jour, s’est engagé à prendre en charge et indemniser toutes les victimes. ».

« Le RCD prend acte de l’annonce du ministre et informe l’opinion publique qu’un suivi minutieux sera réservé à ce dossier par ses parlementaires et ses élus locaux pour que les victimes de ce nouveau drame ne subissent pas le même sort que celles des précédents. » lit-on dans le communiqué.

Enfin :« le RCD déplore qu’aucune décision n’ait été annoncée par rapport aux onze (11) postes avancés de la protection civile initiés en 2011 et annulés en 2015. »

Katia Meziani

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :