BEJAIA: le RCD dénonce la répression d’Aokas

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Dans une déclaration qui nous est parvenue aujourd’hui, le Bureau Régional (BR) de Bejaia du Rassemblement pour la Culture et la Démocratie (RCD) dénonce avec fermeté la répression qui s’est abattue sur les  citoyens venus assister au café littéraire qui devait être animé par Remdane Achab.

En effet, dans son communiqué, le RCD revient sur la genèse de cette intervention musclée:  « La marche qui a été suivie d’un rassemblement au centre culturel d’Aokas a fini dans un premier temps par imposer la tenue de la conférence en dépit de la présence des forces de l’ordre qui ont voulu l’empêcher. Au moment où le conférencier Ramdane Achab poursuivait sa conférence sur l’édition du livre amazigh, un renfort des forces anti émeute a fait une irruption violente dans la salle où se tenait la conférence, a saccagé le mobilier du centre culturel puis évacué la salle en insultant et matraquant les présents tout en blessant certains d’entre eux. » Lit-on dans le communiqué du BR.

Pour le RCD: « par ces agissements hors temps et à l’occasion du 55éme anniversaire de la fête de police algérienne, le pouvoir vient de nous prouver ,encore une fois, que la violence est inscrite dans ses gênes. Le Bureau régional du RCD de Bgayet tient à rendre hommage aux citoyennes et citoyens présents, pour leur mobilisation, leur vigilance, leur sens de responsabilité et leur engagement pour les libertés et la culture, seuls remparts contre l’obscurantisme voulu et programmé par les tenants du pouvoir en place, et tient à exprimer encore une fois sa solidarité avec le café littéraire d’Aokas… »

Contacter par nos soins, M Labdouci Mohamed, président du Bureau régional nous déclara : « Que veulent-ils (le régime NDLR) avec cet anti-kabylisme primaire? Ont-ils peur d’un éveil culturel? Ce qui s’est passé aujourd’hui à Aokas, témoigne de la véritable nature de ce régime avec ou sans un Tebboune à sa tête. c’est un pouvoir autoritaire, brutal et inculte. Nous resterons mobilisés et nous accompagnerons à chaque sortie, les animateurs du café littéraire, car le « C » qui représente la Culture n’est pas une vaine lettre au RCD« .

Enfin, le RCD appelle à une solidarité agissante et à une mobilisation populaire qui fera sans nul doute plier l’échine aux détenteurs de l’ignorance et du désordre.

Kassa Aïdli

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :