SAISON ESTIVALE A BEJAIA : forte affluence et démission des autorités

Les plages de Bejaia sont prises d'assaut.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

A chaque été, la wilaya de Bejaia vit un afflux de milliers de personnes sur ses côtes connues pour abriter les meilleures plages du territoire national. Cette année, malgré les assurances des autorités, la saison commence à connaitre de nombreuses difficultés.

La situation sur le terrain n’inspire guère à l’optimisme. Sur les 46 plages que compte Bejaia, seules 33 sont autorisées à la baignade dont la plupart manquent des commodités les plus sommaires.

De jeunes campeurs venus d’Alger pour passer deux semaines, rencontrés à la plage de Boulimat ne sont pas satisfaits. Ils disent préférer passer chaque année leurs vacances sur la côte ouest de Bejaia. Mais ils trouvent que les responsables du secteur doivent encore faire beaucoup d’efforts pour améliorer les conditions d’accueil des estivants. Pour eux, « on est toujours confronté aux mêmes problèmes et on constate que rien n’a changé par rapport aux saisons passées : prestations médiocres, cherté, occupation clandestine des espaces, squat, racket des parkingueurs et locataires de parasols, … ».

Le wali de Bejaia, comme ses prédécesseurs, a annoncé des mesures exceptionnelles pour l’amélioration des prestations de base auxquelles ont droit les estivants, mais, sur le terrain, comme le signale Malek Hamidouche, un élu de l’opposition appartenant au RCD, « la situation n’augure guère d’un changement dans un secteur qui pourrait, pourtant, pallier en termes de ressources pour le pays à celles, de plus en plus réduites, du secteur de l’énergie ».

Salim Merabet

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :