FRANCE-ALGÉRIE: énième compromission du régime algérien.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Un projet de loi est actuellement en débat au parlement français pour « compenser un manque dans la reconnaissance du statut franco-français de volontaire international en entreprise », selon Christophe Di Pompeo, adhérant du nouveau parti du président Macron et député membre de la commission des affaires étrangères. Ce dernier estime que depuis 2013 la situation s’est compliqué concernant ces travailleurs français.

Marché porteur pour les entreprises françaises, l’Algérie compte pas moins de 450 entreprises en activité sur son sol. Il va sans dire que la part du lion revient aux grands groupes dans le domaine des hydrocarbures. Cette armada emploie environ 40 000 salariés. Les parlementaires ont considéré que l’Algérie était un cas particulièrement difficile.

Ce projet de loi vient « approuver » un récent accord entre les deux pays, relatif aux jeunes actifs. En théorie, ce nouveau cadre est sensé offrir également la possibilité aux jeunes et moins jeunes cadres algériens d’aller se former en France, entre autre dans le but d’intégrer des entreprises étrangères intervenant en Algérie. En réalité le nombre concerné ne dépassera pas les deux cents (200) individus, et pour une durée maximale de 24 mois.

Intervenant sur ce projet, en commission des Affaires internationales de l’Assemblée nationale ce mercredi, le député de « la France insoumise » Jean-Luc Mélenchon, quant a lui, a fait remarquer que l’Algérie devrait voir cet accord d’un œil critique, voir même s’en méfier, et que ce sont essentiellement les intérêts de la puissance française qui y sont consignés.

A voir cette énième compromission du régime algérien, on est en droit de se s’interroger sur les desseins de ce dernier, quand on sait que l’intérêt du peuple n’a jamais fait parti réellement de ses projets, ni sur le plan interne ni au niveau diplomatique.

M Arezki

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :