MAROC : le RIF défie le Makhzen

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

 Al-Hoceima, bastion des revendications démocratiques depuis maintenant presque 9 mois, était la scène, ce jeudi 20 juillet, d’une répression sans précédant.

« La marche du défi » tel était le slogan de la marche initiée par le Hirak (mouvement) du RIF marocain ce jeudi 20 juillet 2017, une marche qui a inscrit comme revendication principale la libération des détenus et à leur tête Nasser Zefzafi.

Un jeune activiste, Imad Alattabi, a perdu la vie dans une manifestation qui se voulait être pacifique mais à laquelle le Makhzen marocain a donné un autre tournure.

En plus de ce drame qui risque d’exaspérer la colère populaire, des centaines de blessés ainsi que plusieurs cas d’asphyxie ont été enregistré, les forces de répressions s’état surpassées pour faire barrage à une marche qui a finalement eu lieu et ceci malgré les bombes lacrymogène qui pleuvaient de partout afin de mettre un terme à cette manifestation qui a duré jusqu’à une heure tardive de la nuit.

Plusieurs slogans ont été scandés par la foule: « mourir plutôt que de vivre dans l’humiliation ». En plus de la libération des détenus politiques, les manifestants ajoutent deux exigences  la justice sociale et l’arrêt de la marginalisation du RIF pour lesquels ils se disent  » prêts à mourir ».

Un appel à une marche nationale pour le 30 juillet a été lancée par le Hirak du RIF.

Tarik Melloul

 

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :