RIF-KABYLIE : Alger et Rabat en phase

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Dans une interview donnée à l’antique hebdomadaire Afrique Asie, fondé par le défunt et non moins antédiluvien Simon Mallet, l’ambassadeur d’Algérie à Bruxelles, Amar Belani, vient de déplorer la complaisance des instances internationales devant la répression que subit le Rif. Dénonçant une «  posture à géométrie variable  » des organisations onusiennes et de l’UE, Amar Belani déclare : « Pour s’en rendre compte, il n’y a qu’à observer les discours évasifs et les réactions plus que mesurées des officiels européens et onusiens face à la répression de la contestation au Rif qui dure depuis 7 mois ».

Relevons que de son côté l’ambassadeur du Maroc à l’ONU ne manque pas une occasion de voler au secours du Mak en condamnant la stigmatisation dont est victime la Kabylie.

Il suffirait de demander au Plais Royal de venir s’installer en Algérie pour régler le problème kabyle et d’envoyer le pouvoir d’Alger au Royaume chérifien pour réparer l’injustice historique faite au Rif. Autre solution : enlever les deux régimes et laisser l’Afrique du Nord retrouver son histoire amazigh et vivre enfin son destin de contrée d’échange et de tolérance.   

 

Akli Rahmoune

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :