VISA-France : Les étudiants algériens pénalisés

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le consulat de France par le biais de  l’agence TLS contact vient d’annoncer une nouvelle mesure  pour les étudiants  algériens, très nombreux,  demandeurs de visas d’étude en France.

En effet, ces derniers ont  dorénavant  l’obligation de payer  30% de la réservation d’hôtel sur trois mois effectuée dans le cadre de la demande de visa d’étude.

Rappelons qu’avant cette nouvelle mesure, les demandeurs de visas d’études devaient justifier de leur hébergement sur le territoire français par une attestation d’hébergement faite par une personne résidente en France, une réservation d’hôtel ou bien une demande d’attribution d’un logement. Ce qui n’impliquait pas de dépenses financières supplémentaires, au contraire des nouvelle dispositions.

l’Union des Etudiants Algériens de France (UEAF) a dénoncé, à travers un communiqué publié sur sa page Facebook, cette mesure la qualifiant de  » mesure injustifiée et ne reposant sur aucun texte de loi. » L’Ueaf rajoute « Cette mesure discriminatoire constitue une rupture d’égalité de traitement entre les demandeurs de visas car des centaines d’étudiants ont obtenu leurs visas avant l’instauration de cette nouvelle mesure. »

Il est à signaler   aussi, d’après l’UEAF, que la Tunisie et le Maroc ne sont pas concernés par cette nouvelle mesure ;  ce qui est discriminatoire envers les étudiants algériens. L’Union des étudiants algériens de France conclut  dans son communiqué : « Cette situation démontre encore une fois la volonté de la France d’accentuer sa sélection sociale des étudiants. Nous exigeons la levée immédiate de cette mesure, de rétablir les conditions de départ et de les aligner avec les conditions exigées à d’autres pays ».

On a beau argumenter que cette mesure se justifie, par le fait que la moitié des réservations d’hôtels effectuées par les étudiants algériens est annulée une fois le visa d’études obtenu, la décision reste contestable à plus d’un titre. Outre le timing, cette annonce choque par le fait que seuls les étudiants algériens soient concernés par cette mesure.

Ali Meziani

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :