AZEFFOUN :début de semaine mouvementé

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Grève, marche et fermeture de route.

Le chef-lieu de la commune d’Azeffoun, 65km au nord-est de la wilaya de Tizi-Ouzou, a été paralysé, aujourd’hui, suite à une grève générale de trois heures (9h00 – 12h00) observée par la grande majorité des commerçants de la ville.

La grève en question a été décidée lors d’une assemblée générale, tenue le 02 août dernier à salle des fêtes de la ville balnéaire, pour dénoncer haut et fort la pénurie d’eau et les coupures intempestives de l’électricité en cette période de canicule et de tourisme intensif.

Contre toute attente, cet appel a trouvé un écho favorable de la part des commerçants ainsi que la population qui a, massivement, soutenu cette action de protestation.

Cette grève a été suivie simultanément d’une marche pacifique qui s’est ébranlée de placette de la mairie vers le siège de la daïra où un représentant des commerçants a lu une plateforme de revendications.

En parallèle, à l’ouest de la ville, les habitants du village de M’latta ont procédé, ce matin vers 7h du matin, à la fermeture de la RN 24, dans les deux sens, qui relie les wilayas de Tizi Ouzou et Béjaïa via Azeffoun, à l’aide de troncs d’arbre et de pneus, et ce, pour dénoncer les mêmes problèmes soulevés par les commerçants de la ville.

Les protestataires en colère ont rouvert la route à la circulation, aux environs de midi, après leur négociation avec les responsables concernés.

La réouverture de la route a été très bien accueillie par la population locale, notamment les usagers de cet important axe routier, en cette période estivale.

Dans l’après-midi, une réunion a été organisée au siège de la daïra, entre les représentants des commerçants et de ceux de l’administration, où ces derniers se sont engagés à résoudre tous ces problèmes dans les plus brefs délais.

Katia Meziani

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :