GOUVERNEMENT : Ouyahia remplace Tebboune

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Annoncée le 9 août dernier par Ameslay, l’information se confirme via un communiqué expéditif émis par la présidence.

 « En application de l’article 91, alinéa 5 de la Constitution, son Excellence M. Abdelaziz Bouteflika, Président de la République, a mis fin, ce jour, aux fonctions de Premier ministre, exercées par M. Abdelmadjid Tebboune », précise la même source.

« En application des mêmes dispositions constitutionnelles, et après consultation de la majorité parlementaire, le Président de la République a nommé M. Ahmed Ouayhia, Premier ministre« , ajoute le communiqué.

Bien que l’ex-premier ministre ait fait profil bas ces derniers temps, il semble que son sort était scellé depuis que les réseaux parallèles ont été lâchés contre lui. C’est Ahmed Ouyahia, Secrétaire Général de la présidence, un fidèle parmi les fidèles au clan présidentiel, du moins tient-il à se présenter comme tel,  qui entre au palais du gouvernement pour la sixième fois depuis 1995.

Le limogeage d’Abdelmadjid Tebboune intervient le jour même de son retour de vacances en France, où faut-il le rappeler, il avait rencontré le chef du gouvernement français. Apparemment sa  « croisade » contre Haddad, président du forum des chefs d’entreprises et Sidi Said, inamovible chef de l’UGTA, sa visite à Matignon et son entorse à la sacrosainte règle qui dit que la politique étrangère est la chasse gardée de Bouteflika, n’ont pas été du gout des décideurs.

L’avenir de la composante de l’ex-gouvernement Tebboune sera connu incessamment. Cependant, on peut gager que pas mal de noms de ministres acquis au clan seront reconduits dans un gouvernement dédié entièrement au service du régime dans une conjoncture où prendre des décisions impopulaires sera une problématique de chaque jour. Et pour ce genre de mission, il faut avouer qu’il n’y a pas mieux qu’Ouyahia, lui qui s’est vanté d’être l’homme des sales besognes.

Mohamed Bendris

 

 

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :