MPA : Effet dominos

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Jamais dans la vie politique algérienne un parti ne traversa une telle crise organique en un laps de temps si court. Il n’a fallu que deux semaines pour voir et assister à l’effondrement du parti d’Amara Benyounes, qui, non seulement est lâché par le pouvoir, mais aussi, semble-t-il, par les militants qui ont fait les beaux jours de son parti.

Finalement, la démission de l’ex-coordinateur de la fédération d’Alger et maire d’Alger-centre, Abdelhakim Bettache, qui est par ailleurs, est un détonateur puisque la wilaya de Guelma vient de lui emboîter le pas, et ce, à travers la conférence de presse animée par Nazih Berramdane, député MPA et coordinateur de la fédération de cette wilaya.

Lors de cette conférence, le député -ancien journaliste et cadre du ministère de la culture, chargé de communication à l’ONCI- est revenu sur les raisons de cette démission collective de plus de 750 militants à Guelma, dont 7 membres du conseil national et 34 coordinateurs de communes. Il cite « Le climat mal sain qui règne au sein du MPA, le non-respect par la direction du parti des textes et règlements régissant le fonctionnement du MPA, les décisions prises unilatéralement par Amara Benyounes et son entourage, le parachutage des candidats et l’argent sale lors des dernières élections législatives et surtout l’ingérence des frères Benyounes dans les affaires internes du parti, à l’image de Idir Benyounes et Mohand-Akli dit Daniel».

Joint par téléphone, l’ex-coordinateur fraîchement démissionnaire du MPA, Nazih Berramdane, nous a confié que « La direction nationale du MPA vient d’envoyer la protégée d’Amara Benyounes d’Alger, en l’occurrence Basma Bendris, qui est ici à Guelma depuis ce matin, pour négocier avec des extra du MPA comme madame Zerguine Nadjiba qui a été placée à la direction du centre des registres du commerces par Amara Benyounes quand il était ministre du commerce. Madame Zerguine est « jusqu’au moment où je vous parle » une fidèle de Baha Eddine Tliba du FLN. Par contre,  mademoiselle Bendris est, avec d’autres militants du bureau d’Alger, la chargée de missions des sales besognes au MPA. Je tiens à vous annoncer que Mr Mohamed Djeha, membre du conseil national du MPA pour la wilaya de Jijel, vient d’annoncer publiquement sa démission du parti à l’instant même et il ne sera pas le seul».

Il est à signaler la présence du maire d’Alger centre, Abdelhakim Bettache, qui a assisté à cette conférence de presse.

Mohamed Bendris

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :