SAID BOUTEFLIKA, HADDAD, KOUNINEF, TEBBOUNE…La fin est proche nous dit la philosophe.

La rédaction d’Ameslay, m’avait chargé de revoir toutes les déclarations, actions, décisions et même les gestes des honorables sagoins ci-dessus énoncés, eux qui ont animé le feuilleton de l’été sur scène ou derrière les rideaux, pour lui permettre de savoir de quelle maladie successorale ils sont les symptômes. Puis un ami m’a mis sous le nez cette citation de la philosophe russo-américaine Ayn Rand. Elle date de 1920. L’auscultation conduit à un diagnostic sans appel : la fin est proche.

« Quand vous vous rendez compte que pour produire, vous avez besoin de l’autorisation de quelqu’un qui ne produit rien…Quand vous vous rendez compte que l’argent, c’est pour ceux qui font des affaires, non pas avec des biens mais avec des faveurs…Quand vous rendez compte que beaucoup sont devenus riches avec des pots de vin et une influence plus que pour leur travail, et que la loi ne nous protège pas de ces individus, mais qu’elle les protège  eux…Quand vous vous rendez compte que la corruption est récompensée et que l’honnêteté mène vers le sacrifice de soi-même…Alors vous pouvez dire, sans avoir peur de vous tromper, que la société est condamnée. »

Akli Rahmoune.

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :