BEJAIA: Agression de Djamel Benyoub, Secrétaire national du RCD

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Par Kassa Aïdli

Un communiqué du Bureau Régional de Bejaia, nous apprend que Me Djamel Benyoub, Secrétaire national du RCD et tête de liste du parti à l’APW lors des prochaines élections locales a été victime d’une agression dans la cour du siège de la wilaya.

En effet, on peut lire dans ce communiqué que «  Me Djamel Benyoub, élu Apw à Bejaia, avocat et secrétaire national du RCD chargé des affaires juridiques, vient d’être victime d’un guet-apens dans l’enceinte du siège de la wilaya par l’élu du RND, en l’occurrence Hocine Kerrouche. »

Les rédacteurs du communiqué reviennent sur la genèse de cette agression:  » S’étant rendu à  la direction de la réglementation et des affaires générales (DRAG) pour s’enquérir des derniers délais de dépôt des listes, Me Benyoub en sortant, s’est vu confronté à un véritable complot digne des pires barbouzes des républiques bananières orchestré à son encontre par une sbire du parti d’Ouyahia car il drive la liste du RCD à l’APW et en représailles aux interventions des députés du Rassemblement à l’encontre du premier ministre à l’APN. »

Le Bureau régional du RCD de Bejaia accuse ouvertement M Kerrouche d’avoir ourdi un complot contre un des siens. Il est vrai que les parlementaires du Rassemblement pour la Culture et la démocratie n’ont pas été tendre avec Ahmed Ouyahia, premier ministre, lors de la présentation de son plan d’action devant les députés, il semble que c’est l’une des raisons qui auraient poussé M Kerrouche à commettre cet acte « barbare » selon les responsables du RCD.

Revenant sur l’historique des nombreuses provocations que le RND et ses « missionnés » ont eu contre les RCD et ses militants, le Bureau Régional écrit : » Avril 2009, Tayeb Zitouni élu du RND à l’Apc d’Alger-centre, accompagné par une horde de voyous s’était rendu au siège national du RCD pour saccager des caméras et caillasser l’intérieur;

En 2011, des « militants » du bébé-moustache, lâché en véritable meute s’étaient pris aux manifestants pacifiques;

Kerrouche Hocine exclu du RCD en 2012 pour ses accointances plus que douteuses, n’en est pas à sa première incartade. Après s’être pris à M Rachid Saou, un autre élu du RCD dans la même assemblée en plein réunion de travail de commission le 03 mai 2016, où une plainte avait été déposée et classée sans suites,   le voici cette fois qu’il récidive avec une bestialité preuve de son aigreur maladive. »

Les responsables locaux du RCD, dont la chronologie ci-dessus atteste d’un climat délétère, reprochent son mutisme une justice aux ordres.

On apprend aussi que Me Benyoub aurait subi des blessures et qu’un dépôt de plainte a été déposée contre son agresseur auprès du commissariat territorialement compétent.

 

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :