OULD ABBAS : médecin malgré lui

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

«  la santé du président est normale ». C’est, selon le journal en ligne TSA, Djamal Ould Abbas qui le jure sur tous les toits en tant que médecin qu’il dit être.

Un homme qui ne parle pas, ne marche pas, annule toutes les visites officielles qu’il doit honorer est doté d’une « santé normale ». Pour faire admettre cette ahurissante invraisemblance, Djamal Ould Abbas met en avant son statut de médecin. Normal, le titre de condamné à mort que le secrétaire général du FLN s’est attribué est contesté par les survivants qui ont failli passer sous la guillotine. Il lui reste la fonction de médecin qu’il a fait valoir pendant de longues années et qui lui a permis d’exercer tout aussi longtemps.

Le problème est que ce diplôme est également contesté par les praticiens algériens formés dans la défunte RDA où Ould Abbas prétend avoir fait ses études. Et dans la communauté médicale de l’ouest, tous savent que seule la souplesse de son échine et une langue digne d’une concierge lui ont permis de s’adonner à ce qu’il faut bien appeler un exercice illégal de la médecine à Ain Témouchent où il s’est fait construire une bâtisse à l’architecture aussi massive que douteuse.

Du temps où il sévissait dans son blockhaus, l’escroc s’était fait aménager trois salons communicants. Un pour les visiteurs qui ripaillent, avec whisky et charcuterie ; un autre avec photos de Boumediene pour les honorables apparatchiks du parti devant lesquels il prend soin d’exposer assez de signes extérieurs de richesse pour, éventuellement, les gratifier de quelques menues récompenses quand il a besoin de leur soutien et, enfin, un troisième avec tapis, nattes, photos de la Kaâba et rayonnages de Corans pour prier.

Il fut faux militant, faux médecin et faux croyant. Voilà les qualités requises pour qui veut hériter des sacrifices de Abane, Ben Boulaid et Ben Mhidi sous Bouteflika et…ne l’oublions pas lui aussi, le général Toufik.

 

Akli Rahmoune.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :