Boudjima (Tizi-ouzou) : un aliéné sème la terreur.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La commune de Boudjima, située à une vingtaine de kilomètres au nord-est de Tizi Ouzou, était la scène d’un drame qui n’a a provoqué la panique parmi les habitants de cette localité.

En effet, il y a environ une semaine, un malade mental a tué à l’arme blanche un jeune de 34 ans. Le drame qui s’est déroulé dans l’un des cafés de cette commune a enregistré aussi pas moins de 30 blessés.

La victime qui n’a pas survécu à ses blessures a rendu l’âme vendredi dernier, après 4 jours passés dans le coma.

La population indignée, a tenu un rassemblement au chef-lieu de la commune, ce 20 octobre 2017, à l’appel des comités de villages.

Les initiateurs de cette action de rue, ont tenu à dénoncer la non prise en charge des malades mentaux. Pendant que des jeunes sont « emprisonnés pour un oui ou un non, l’État laisse des malades mentaux errer dans les rues sans aucune surveillance, ni assistance », nous déclare un citoyen très en colère.

Samira Messoussi

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :