Harcèlement sexuel et nos sociétés

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Harvey Weinstein, cet « obsédé» présenté subitement par toute la presse occidentale comme un monstre, après l’avoir choyé, dorloté, élevé au rang des dieux…, est-il un spécimen unique, propre aux sociétés occidentales ?

Chez nous, les gorges chaudes habituelles sauteront sur l’occasion pour taxer tous les occidentaux de mécréants, de dévoyés, de dépravés, d’impies…, et que seule l’Islam peut sauver ! Et pourtant, parmi eux se cachent bien des Harvey Weinstein ! Notre hypocrisie sociale est aussi obséquieuse que la leur, même quand les codes sont différents.

Le phénomène Weinstein, grâce aux réseaux sociaux, a pris une ampleur mondiale, pour poser en termes de justice universelle, le drame que vivent au quotidien des femmes devenues des proies parce que fragiles, esseulées, désarmées …, partout dans le monde mais aussi et surtout, chez nous.

Cependant l’omerta sociale, la religion, la famille, « la harma »…, mettent une chape de plomb sur ces victimes qui subissent leur calvaire en silence, au grand bonheur des prédateurs que l’impunité conforte. Il se trouvera toujours chez nous, de « ces gens bien-pensants », et en nombre, qui vociféreront que c’est la faute des femmes si elles sont harcelées et qu’elles n’ont qu’à porter le voile !

Ces drames humains sont malheureusement encore nombreux chez nous et ailleurs. Nos bien-pensants exploitent cette situation pour ne pas prioriser le harcèlement sexuel, le viol, l’inceste… que font subir aux femmes, des petits chefs, aussi vicieux que libidineux, qui profitent de leur position hiérarchique pour imposer et assouvir leurs bas instincts.

L’affaire Weinsteina a, au moins, le mérite de libérer, même partiellement, la parole et d’étaler au grand jour, partout dans le monde et même chez « nos bien-pensants », l’immoralité des innombrables petits chefs harceleurs et surtout le calvaire quotidien de bon nombres de nos citoyennes.

A quand une parole claire des autorités sur le sujet ?

Rabah Kacimi.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :