L’entraineur de l’équipe nationale Lucas Alcaraz limogé

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

C’est officiel : L’équipe nationale de football vient de se séparer de son sélectionneur, l’espagnol Lucas Alcaraz.

Le bureau de la fédération algérienne de football (FAF) qui s’est réuni ce mercredi n’a pas trop tardé pour prendre la décision, et à l’unanimité de ses membres, du limogeage du technicien espagnol Lucas Alcaraz de la barre technique des verts.

Les Fennecs qui, éliminés du Mondial russe 2018, occupent la dernière place de leur groupe avec seulement un petit point en cinq journées, viennent de consommer le 4eme sélectionneur depuis le départ du bosniaque Vahid Halilhodzic au lendemain du Mondial 2014, où les verts ont atteint pour la première fois dans l’histoire les 8ème de finale lors du match historique joué contre L’Allemagne.

Cependant, il faut dire qu’avec un bilan aussi négatif, le limogeage d’Alcaraz était prévisible, même si dans son contrat, le liant à la FAF jusqu’à 2019, il est stipulé que l’objectif était d’atteindre au moins les quarts de finale de la prochaine coupe d’Afrique des nations.

Si pour le moment aucun nom n’a été cité officiellement pour succéder à Alcaraz, certains proches du président de la FAF, Kheiredine Zetchi, avancent le nom du français Laurent Blanc, sans club depuis qu’il a quitté le PSG, l’été passé. D’autres sources de la même FAF parlent de l’ancien international algérien, Djamel Belmadi.

En attendant le prochain sélectionneur des Verts, la fédération algérienne du football, avec ou sans Zetchi, est en train de réussir un exploit : celui de collectionner les échecs. C’est dire si le mal est profond.

Kaci Tansaout

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :