Mystérieux bouchons aux abords de la capitale

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

9h ce matin, les accès routiers menant à la capitale Alger sont inhabituellement chargés, du jamais vu selon les usagers, une journée de perdue pour beaucoup d’entre eux.

En effet, d’interminables files de véhicules sur des dizaines de kilomètres saturaient les accès autoroutiers menant à la ville d’Alger. Des bouchons quasi mystérieux ou pour le moins inhabituels se sont formés dès le matin, notamment à l’Est de la capitale, ce dès les limites de la wilaya de Boumerdess. « Plusieurs années à faire ce trajet et c’est la première fois que j’ai connu de tels embouteillages. » Nous apprend un usager habitué de cet axe.

Ce bouleversement général n’a pas manqué de toucher l’aéroport et d’affecter le trafic aérien, des témoins sur place nous assurent que plusieurs vols nationaux et internationaux sont touchés.

Le vol Air Algérie à destination de Paris a été retardé a cause des voyageurs qui n’ont pas pu enregistrer à l’heure. Toujours d’après des témoignages sur place, la compagnie nationale aurait même réclamé à ses voyageurs un supplément pour pouvoir embarquer, au moment où d’autres voyageurs du même vol sont contraints d’attendre à l’intérieur.

Un autre vol, de cette même compagnie, faisant la liaison Alger-Hassi Messaoud, dont les voyageurs auraient, après 40 min d’attente dans l’avion, subi un débarquement. La raison annoncée est cependant insolite, des membres de l’équipage dont un des pilotes seraient bloqués dans ces fameux embouteillages.

Au final, il semblerait que cela soit des convois de gendarmerie stationnés aux abords des routes qui ont provoqué toute cette pagaille. D’autres sources nous apprennent que c’est pour empêcher ou au moins réduire la marche et le mouvement de protestation initié par le corps des ex GLD et les rappelés des années 90.

Rabah Kacimi

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :