On ira tous au Paradis

A El Mouradia, pourtant commune voisine de la Présidence de la République, rien ne nous change des autres quartiers de la capitale et même du reste du pays comme Sebala, Heraoua, Bouzeguene, Bir Gh’balou, Mélika, tous se ressemblent par manque d’incivilité et de croyance à un Islam que certains sont seuls à connaître alors qu’à 80 % ils n’ont pas lu une seule sourate du Saint Ecrit.

​Ils sont joyeux et fantasmagoriques en exhibant des photos de dames moutahadjibate mais la nuit tombante, sur le chemin de Salat El Icha, ils déchirent toute liste où figurent des femmes sans voile. El Moustakbal, le FLN, le RND, Hamas, Ennahda et d’autres sont les seuls à ne pas être touchés.

​Quand on lacère des affiches de militants qui ont en tête d’améliorer le quotidien algérien, quant on kidnappe un enfant, quand on insulte une femme au volant, tout en décriant que c’est l’Islam qui recommande ces faits, on s’est déjà éloigné de la voie de Dieu

​Les responsables de ces actes, cabotinant des sandales dès quatre heures du matin sont convaincus qu’ils iront tout droit au Paradis, c’est à se demander s’il n’existe ni de feux rouges, ni de quatre chemins sur la route de l’Eden…Déchirer des affiches de militants modernistes, fait-il partie de la feuille de route de Mohamed (QLSSSL) ? La Sainte Aïcha n’animait-elle pas des réunions d’hommes, Le Prophète n’a-t-il pas dit que « viendra le jour où les mosquées seront pleines de Musulmans et les cœurs vides de foi » ?

M. KASSI

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :