BELABBAS A BEJAIA : La gestion efficace n’est pas un slogan mais un programme

Périple de Mohcine Belabbas dans la wilaya de Bejaia

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Dans le cadre de la campagne électorale pour les élections locales et wilayale prévue pour ce 23 Novembre 2017, Mohcine Belabbas a animé ce dimanche 12/11/17, une série de meetings et rencontres avec les populations de la wilaya de Bejaia.

Entamé à partir de Souk El tenine elle aura pris fin en début de soirée à la commune d’Ighram.

Le président du RCD aura été reçu, tout au long de cette journée par une population enthousiaste et intéressée par le discours simple étayé par des exemples précis pour appuyer ses propos: « Ce que nous appelons « Une gestion efficace » est conditionnée par trois choses qui peuvent dans tous les cas de figures lui garantir le succès. Il faut pour cela appliquer trois critères qui sont d’abord la solidarité en associant les populations à la prise de décision et quand nous disons associer les populations, nous voulons parler des représentants de ces populations que sont les comités de villages et de quartiers, le mouvement associatif et toute autre association représentative. La seconde clé est la transparence en faisant ce sur quoi le RCD s’est attelé à faire depuis les toutes premières APC qu’il a eu à gérer, je veux parler ici de bilans semestriels ou annuels que les gestionnaires doivent donner à ces mêmes populations. La dernière clé de la réussite et qui très importante est l’efficacité. Ce terme est en rapport direct avec les capacités des gestionnaires à anticiper les crises, à envisager ce qui pourrait être une rampe de lancement pour la commune dans le domaine du développement. L’élu ne doit plus se contenter d’attendre les subventions de l’Etat dont l’échec (avec tous les moyens dont ce dernier a disposé de 2002 à 2012) est patent, mais créer les propres richesses de sa municipalité. Il devra être perspicace et anticipatif. » Le député d’Alger est revenu à deux reprises sur la rumeur affirmant que le RCD aurait l’intention de soutenir un cinquième mandat de l’actuel chef de l’Etat: « Nous n’avons pas soutenu le premier mandat, ni le second, nous avons été les seuls à dénoncer le viol de la constitution en 2008 par ce même chef d’Etat se permettant ainsi des mandats renouvelables et nous disons encore mieux: Nous ne soutiendrons aucun autre candidat issu de ce système ! » Clair, net et précis.

Souk El Tenine, Lota, Bakarro, Bejaia, Timezrit, Sidi Aïch, Tinebdar, Akfadou, Tibane, Chemini, Tiouririne, Seddouk, Akbou et Ighram auront été les principaux chefs lieux de communes qui ont tenu à recevoir le premier responsable du parti et avec lequel les miltants, sympathisants et simples citoyens ont eu beaucoup de plaisir à échanger quelques mots en plus, bien sûr, des pauses photos auxquelles l’invité s’est prété avec un réel plaisir.

Juba C.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :