SEDDOUK : COOPERATION ET SOLIDARITE AU MENU

L'Association "Le Défi" ou l'art du possible

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’association  »Le Défi » pour enfants inadaptés mentaux des deux daïrates de Seddouk et Ath Oumaouche vient, encore une fois, de frapper un grand coup et pour cause ! Elle décroche une subvention de 58.880,41 euros dans le cadre d’un programme de coopération franco- algérienne. Ce MAP (Appui aux MicroProjets) est financé par le Service de Coopération et Action Culturelle de l’ambassade de France à Alger. Ce projet, sur lequel nous reviendrons avec plus de détails, vise une meilleure insertion des 1481 enfants en situation de handicap dans le milieu scolaire.

En effet, l’association « Le Défi » a, dans une réception organisée dans ces locaux sis à Seddouk, présenté à ses nombreux invités ledit projet mis en place par les adhérents, projet, certes, qui peut paraitre ambitieux mais, ceux qui dirigent et font fonctionner cette association qui prend en charge ces 1481 enfants en situation de handicap, nous ont habitués à ces louables initiatives.

A noter qu’une première enveloppe de 13.000 euros a été remise par le représentant de l’ambassade de France à Alger tout en joignant une lettre d’excuses pour son absence car retenu par d’autres activités.

Les familles des enfants pris en charge, le chef de daïra de Seddouk, les P/APC de M’Cisna, Ath Oumaouche, Amalou et Bouhamza, le directeur de l’action sociale et de la solidarité, le directeur de l’agence de développement social de Bejaia, La directrice de l’EPSP (Etablissement Public de Santé et de Proximité) de Seddouk, le directeur de l’éducation de Bejaia, l’Inspecteur de l’éducation de la circonscription N° 18 de Seddouk ainsi que de nombreux autres partenaires et invités étaient présents à cette cérémonie où un débat fut engagé autour de ce projet suivi d’une collation.

Dans sa prise de parole, le président de l’association « Le Défi », Monsieur Kebbiche Aïssa informera du démarrage imminent du programme portant sur plusieurs volets dont la première phase consiste en la sensibilisation de tous les professionnels de l’éducation, la presse écrite et audio.

Juba C.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :