Commerce extérieur en Algérie : Suppression des licences d’importations en 2018  

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le gouvernement recule sur le système des licences d’importation, en vigueur depuis 2016. Le ministre du Commerce, Mohamed Benmerradi annonce sa suppression en 2018. S’exprimant, ce matin devant le cadre de son secteur, le ministre précise que l’importation des véhicules sera aussi concernée par la décision.

«Le système des licences d’importations a non seulement montré ses limites, mais c’est aussi un système bureaucratique, manquant de transparence sans compter qu’il a engendré parfois des problèmes d’approvisionnement », explique-t-il. Selon

Pour les véhicules, qui seront aussi concernés par la suppression des licences d’importation dès 2018, Mohamed Benmerradi indique que les contingentements quantitatifs d’importations ne pourraient être réinstaurés « qu’en cas de nécessité ».

En annonçant cette mesure, le ministre du Commerce estime que « des mesures d’encadrement du commerce extérieur sont prévues en 2018, et ce, afin de protéger la production nationale et d’éviter une nouvelle envolée de la facture d’importations ». Mais le ministre ne donne aucune explication concernant ces mesures d’encadrement.

Le ministre tente de minimiser les répercussions de cette décision sur la facture des importations. Selon lui, les « importations devraient atteindre à la fin 2017 les 45 milliards de dollars contre 46,7 milliards de dollars à fin 2016. Pour l’année 2018, la facture d’importation devrait baisser à 30 milliards de dollars ».

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :