Port du voile (Hidjab) : l’Iran lève une obligation en vigueur depuis 40 ans  

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La guerre idéologique entre l’Arabie Saoudite et l’Iran semble être d’une grande utilité pour la femme musulmane. Les autorités de ces deux pays qui ont été à l’origine de la radicalité et de l’extrémisme religieux depuis 1979, date correspondant à « la révolution islamiste en Iran » font désormais chemin inverse.

Les deux pays ennemis font « la course à la modernité », après avoir propulsé le monde musulman « des les ténèbres ». En effet, après la décision de l’Arabie Saoudite de réviser certains « hadith du prophète » et de lever l’interdiction de conduire les voitures imposée aux femmes, l’Iran répond du tac au tac.

Le pays chiite annonce, lui aussi, la décision de retirer la loi obligeant les femmes à porter le voile (hidjab) en public. L’information a été rapportée, aujourd’hui, par le journal anglais thetimes.co.uk/edition/world/iran-surprises-by-relaxing-islamic-dress-code-for-women-m9wmhkgl7. Elle a été aussi reprise sur les réseaux sociaux où les internautes crient à la victoire pour les femmes iraniennes.

En vigueur depuis 40 ans, la loi en question punit les femmes qui retirent le hidjab. « Les iraniennes ont droit de retirer le hidjab et la police s’est engagé à ne plus poursuivre les contrevenantes », rapporte le journal anglais.

« Celles qui ne respectent pas le code vestimentaire islamique ne seront plus emmenés dans des centres de détention, et aucune procédure judiciaire ne sera intentée contre elles », déclare le général Hossein Rahimi, chef de la police de la ville, cité par thetimes.co.uk.

Cette décision relancera, certainement, le débat sur le port du Hidjab qui est, selon certains spécialistes, n’est pas une obligation religieuse. Selon eux, ce sont des exégèses qui en ont fait une obligation en raison d’une interopération erronée du Coran.

Massinissa Ikhlef   

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :