Reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël : les USA isolés sur la scène internationale

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les états unis d’Amériques se sont sentis bien seuls lors de la réunion du conseil de sécurité de l’ONU ce lundi 19 décembre. Les quinze membres du conseil de sécurité ont eu à voter un texte présenté par l’Egypte qui dénonce les « graves répercussions » de l’initiative américaine. le texte en question  demande que la décision du président républicain Donald Trump soit révoquée. Le statut de Jérusalem « doit être résolu par la négociation », souligne les égyptiens, tout en évoquant de « profonds regrets concernant les récentes décisions sur Jérusalem », sans toutefois mentionner les États-Unis. « Toute décision ou action visant à altérer le caractère, le statut ou la composition démographique [de Jérusalem] n’a pas de force légale, est nulle et non avenue et doit être révoquée », ajoutaient-il.

La décision unilatérale prise par l’administration américaine de reconnaitre Jérusalem comme capitale d’Israël a déclenché une vive contestation chez les Palestiniens, des manifestations dans le monde musulman et une réprobation quasi unanime de la communauté internationale.

Comme on pouvait le prévoir, les USA ont mis leur veto à la résolution proposée par l’Egypte. L’ambassadrice américaine à l’ONU, Nikki Haley, a déclaré, en réaction  au vote du conseil de sécurité que « c’est une insulte et un camouflet que nous n’oublierons pas ».

Depuis l’annonce de la décision du président américain sur le statut de Jérusalem, dix Palestiniens ont été tués et environ 2.000 autres blessés dans les manifestations organisées quotidiennement par les Palestiniens. Une situation qui complique encore la situation pour trouver une issue au conflit et qui fait perdre aux Américains leur « rôle historique de médiateur de paix entre la Palestine et Israël » d’après Le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas.

Rabah Kacimi.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :