Subventions ciblées : le comité chargé d’élaborer le fichier des pauvres installé  

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le comité national chargé de l’élaboration du fichier national social de la population est installé officiellement. La mise en place de cette instance qui préparera le fichier des couches pauvres en Algérie en vue d’aller à des subventions ciblées a eu lieu, aujourd’hui, lors d’une cérémonie présidée par le secrétaire général du ministère de l’Intérieur, Salah Eddine Dahmoune.

Ce dernier rappelle que cette installation vient en application des instructions données par le   Premier ministre, Ahmed Ouyahia lors du conseil interministériel tenu le 11 décembre et consacré aux contours et aux perspectives des politiques publiques des transferts sociaux.

Piloté par le ministère de l’Intérieur et regroupant l’ensemble des secteurs et des parties prenantes concernées par la mise en œuvre de la politique sociale de l’Etat, ce comité national « est chargé de l’élaboration d’une plate-forme numérique des informations relatives aux   franges sociales nécessitant un accompagnement de l’Etat ».

Ce comité qui constituera un outil d’aide à la prise de décision et garantira une meilleure gestion des transferts sociaux de l’Etat, « sera développé sur la base des fichiers nationaux élaborés par le ministère de l’Intérieur et de leur croisement avec l’ensemble des fichiers nationaux informatisés relevant des différents départements concernés ».

Lors de l’installation de ce comité, le SG du ministère de l’intérieur relève « l’importance » que revêt ce projet pour le gouvernement dans sa politique de « préservation des acquis sociaux » et qui permettra une « meilleure gestion des transferts sociaux de l’Etat », insistant sur « une gestion basée sur l’équité sociale » qui constitue le déterminant majeur de la politique de la protection sociale de l’Etat et du système de soutien aux couches vulnérables et à la réduction de la pauvreté et des inégalités.

Dans ce sens, il a exhorté l’ensemble des représentants des différents secteurs présents à cette installation, à s’investir « pleinement dans une démarche inclusive, méthodique et scientifique et à accentuer leur coordination pour faire aboutir ce projet avant la fin de l’année 2018 ».

Massinissa Ikhlef 

 

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :