Terrorisme: un jeune amputé d’une jambe

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Un jeune homme, répondant au nom de Bouchlaghem Fateh, a été blessé au visage, aux mains et grièvement à une jambe, jeudi dernier aux environs de 17 heures, dans la forêt de Rabta, dans la commune de Kadiria.

Cette forêt, reputée comme ex fief des terroristes qui écumaient la région, durant les années 90, est infestée de bombes que les fous de Dieu, ont semé au niveau de toute sa superficie.

La victime était sorti en compagnie de deux de ses amis pour cueullir, comme il est de tradition durant cette période, des arbouses, connu sous le nom d’assisnou est dont la dite forêt regorge. Ces citoyens, jeunes chômeurs devaient les vendre, comme font de nombreux adsolescents, sur la RN 5 reliant Bouira à Alger. Les trois jeunes avançaient au milieu des arbres quand leur ami Fateh, qui venait de marcher sur une bombe, fut projeté par terre loin de ses camarades. par l’explosion.

 Alertés, les élèments de la protection civile ont évacué le blessé vers l’hôpital le plus proche, celui de Lakhdaria. Il aura la vie sauve mais malheureusement, le jeune sera amputée d’une jambe.

Il est à rappeler que cette forêt, mi-toyenne des deux communes de Kadiria et d’Aomar, a beaucoup fait parler d’elle durant les années noires du terrorisme, Un ratissage, afin de la nettoyer de toutes ces mines, est nécessaire et prévue par l’ANP.  Malgré les lois de la Rahma, de la concorde civile et celle de la réconcilaition nationale, les terroristes frappent toujours, font encore des victimes innocentes de tous âges et toutes catégories sociales confondues. Même militairement vaincu, le terrorisme séme la mort jusqu’au jour d’aujourd’hui.

S C

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :