AADL : Temmar résilie des Entreprises

L’Art et la manière d’entrer en fonction

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La culture apolitique de nos gouvernants fait qu’ils n’ont aucune notion de la continuité d’un programme tracé par leur prédécesseur. Ce dernier est toujours vu par le nouvel occupant des lieux comme un souvenir à effacer, un ennemi qui a osé prendre sa place avant lui. Donc dans sa cervelle d’oisillon, il ne peut admettre qu’il est dans l’obligation de respecter les accords signés par celui d’avant. Ne serait ce que par redjla.

​Abdelwahid Temmar vient de résilier trois Entreprises et d’en mettre en demeure 17 ! Rien que cela.

​Comment a-t-il réfléchi ? S’est-il entretenu avec ces Entreprises ? Connaît-il les problèmes qu’ils ont rencontrés durant l’exercice de leur contrat ? Connaît-il le prix du sac de ciment et du fer à béton ? S’est-il acquis de la situation du foncier en ces temps d’augmentations drastiques ? Parle t-il Chinois et surtout urbanisme ?

​J’en doute fort. Car pour trouver les racines du mal situé entre corruption, aléas du temps et de la politique, il faut tout de même quelques mois non ? Or voilà qu’il débarque à peine, rentré de vacances, de retraite ou de la porte de derrière, qu’il menace, résilie, met en demeure et se prend subitement pour un Niemeyer ou un Pouillon.

​Allez sur les chantiers, Monsieur le Ministre, non pas pour gueuler et faire semblant de maîtriser son sujet, mais pour vous informer, apprendre auprès des professionnels et ensuite sévir ou féliciter, un terme absent du langage de nos ministre qui ridiculisent à tour de bras pour cacher leurs faiblesses.

M.Kassi

 

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :