Accords de Sotchi: Des tensions entre la Turquie et la Russie

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le ministère turc des Affaires étrangères a exprimé son inquiétude quant à la présence d’un combattant dans une milice soutenant le régime syrien, Mearaj Aural, lors de la réunion de Sotchi, et a demandé une explication écrite de la Russie.

Des sources du ministère turc des Affaires étrangères ont déclaré que le nom d’Aural n’était pas inclus dans la copie de la liste de présence qu’Ankara a reçue.

Des organisations de défense des droits de l’homme accusent Aural d’avoir commis des crimes assimilables à des crimes de guerre contre des civils en Syrie, notamment à Banias, à Ras al-Nab’a, à Baidah et ailleurs.

 Mearaj Aural, de nationalité turc, connue sous le nom de guerre «Ali Alekiali», est à la tête d’une milice soutenant le régime syrien qui est soupçonnée par Ankara d’être responsable de l’attentat qui a secoué la ville frontalière turque de Rihaniya, qui a tué 52 personnes en Mai 2013.

 

La conférence de Sotchi a pris fin mardi avec l’accord de former un comité pour formuler une réforme constitutionnelle, qui a pour objectif, un règlement politique de la crise syrienne, sous les auspices des Nations Unies.

Y.B

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :