Bouira, nouvelle association pour les cancéreux

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les cancéreux de la wilaya de Bouira viennent de bénéficier d’un appui important en matière de mouvement associatif. En effet, une nouvelle association vient de voir le jour et dont les objectifs sont de leur venir en aide et de les orienter en matière de prise en charge aussi bien médicale que sociale. Cette association dénommée «Nour El Amel » (Tafat N Usirem), a été créée par des citoyens bénévoles dont le seul souci est de voir leurs concitoyens, atteints de cette grave maladie, moins souffrir tout au moins du côté de leurs familles et parents. Et pour cause, la présidente de cette association, Madame Zennouche, parle d’un programme qui prend en charge du point de vue médical, non seulement les malades mais aussi les enfants scolarisés dont les séjours dans les hôpitaux risquent de durer longtemps. Pour ces élèves, il sera envoyé des enseignants en milieu hospitalier afin de ne pas les pénaliser dans leur cursus scolaire, ce qui leur permettra de ne pas avoir du retard dans leur scolarité. C’est pour cette raison que pour les enfants hospitalisés, l’association demande à ce que des chambres individuelles leur soient réservées dans les établissements de santé. En sus de cela, les familles, dont le soutien (père, mère ou autre tuteur) est le malade lui-même, seront aidées en leur fournissant régulièrement des denrées alimentaires. Du point de vue médical, cette association souligne que beaucoup de cancéreux rencontrent énormément de problèmes car ne connaissent pas la loi et donc leurs droits. Auparavant, les malades de la wilaya de Bouira se déplaçaient jusqu’à Blida ou Alger à leurs frais attendu qu’ils ne savaient pas que le transport est gratuit et pris en charge par l’Etat  du domicile jusqu’au lieu des soins.  Aujourd’hui, la chimiothérapie se pratique au niveau de l’hôpital Mohamed Boudiaf de Bouira. Toutefois, cette jeune association, qui n’en est qu’à ses débuts, sollicite l’aide des autorités locales par la mise à sa disposition d’un local et d’une ambulance.

Slimane Chabane

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :