Conférence du FCE à Alger : l’énigmatique message retiré du chef de l’Etat

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Encore une autre cacophonie. Celle-ci s’est produite, à l’occasion de la « conférence sur la transition énergétique » organisée, ce mercredi 17 janvier, par le FCE et la Sontrach. Outre la déprogrammation, à la dernière minute, du discours du premier ministre, Ahmed Ouyahia qui a fait l’impasse sur cette rencontre, une grave bourde s’est produite. Il s’agit d’un message énigmatique du chef de l’Etat.

En effet, les participants n’ont rien compris. Le ministre de l’Énergie, Mustapha Guitouni a pris en premier la parole pour, dit-il, dès le début « lire un message du chef de l’Etat adressé aux participants ».

Et l’agence officielle, APS, s’est précipitée pour balancer un lead dans lequel elle annonce « que le président Bouteflika a adressé un message à la conférence sur la stratégie de la transition énergétique, lu en son nom par le ministre de l’Energie ».

Jusque-là rien d’anormal. Mais à la surprise s’est produite à la fin du discours. Une fois, le ministre est descendu du pupitre, les présents, ébahis, ont été informé qu’il ne s’agit pas du message du président. A son tour, l’agence APS qui a donné l’information au début de la conférence n’a pas donné les détails du message en question.

Les responsables de l’agence ont reçu l’instruction de suspendre toutes les dépêches concernant le message en question. Mais aucun rectificatif du lead donné n’a été diffusé. Que s’est-il passé ? Mustapha Guitouni a-t-il été chargé de lire officiellement un message du chef de l’Etat ? Si c’était le cas, qui a décidé de le retirer et pourquoi ?

Cette affaire fera, sans nul doute, parler d’elle dans les prochains jours. Depuis le début du 4ème mandat, le pouvoir multiplie les couacs prouvant ainsi que le chef de l’Etat ne gère presque rien.

Massinissa Ikhlef  

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :