Donald Trump défend sa santé mentale

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Fire and Fury : Inside The Trump White House (« Le feu et la colère, dans la Maison-Blanche de Trump »)., un livre écrit par Michael Wolff, décrivant  les coulisses de la premiere année de la présidence Trump, est sorti vendredi dernier aux Etats-Unis et met le président américain dans l’embarras.

Censé être publié mardi 9 janvier, il a fini par l’être quatre jours à l’avance, et en tête des précommandes des librairies et ce en dépit des menaces du septuagénaire de la Maison Blanche dont les secrets, capillaires et alimentaires, sont exposés au grand jour. Plus de 200 témoignages, la plupart anonymes, le décrivent comme un « enfant » difficile à gérer, peu au fait des choses, incapable de gouverner, impulsif, paranoïaque et obsédé par la télévision, entre autres. L’une des premières anecdotes à ressortir de ce livre explosif relate comment Steve Bannon, patron du site ultraconservateur Breitbart et qui fut un temps conseiller spécial de Trump, a tenu selon Michael Wolff des propos incendiaires sur son ancien employeur, jugeant entre autres la rencontre de son fils Donald Jr avec une avocate russe durant la campagne présidentielle comme une « trahison ».

Réagissant à ça dans deux tweets postés au petit matin du 6 janvier Donald J. Trump défend sa santé mentale en se qualifiant de « génie très équilibré » entretenant ainsi lui-même la polémique sur sa santé mentale. « D’homme d’affaires très fructueux, je suis devenu star de la télévision puis président des Etats-Unis élu au premier coup. Je crois que l’on peut me qualifier non pas d’intelligent mais de génial. Un génie très stable ! ».

Y.B

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :