Erdogan : « feu à volonté » sur les Kurdes

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le président turc Erdogan a déclaré ce 21 janvier 2018 que « tous ceux qui manifesteraient publiquement à l’appel de milieux prokurdes contre l’offensive menée par Ankara dans le nord de la Syrie paieraient un prix très élevé. Sur un ton empreint d’hypocrisie, il a affirmé «Voyez maintenant, le HDP (parti prokurde de Turquie) appelle mes frères kurdes à manifester. Jusqu’à présent, peu d’entre eux sont sortis dans la rue ». Ajoutant « je vous le dis: attention ! Si certains suivent ces appels (à manifester) et commettent l’erreur de sortir dans la rue, ils paieront un prix très élevé », a martelé le président turc, au deuxième jour de l’offensive d’Ankara contre les kurdes dans le nord de la Syrie. « C’est une lutte nationale, et nous écraserons quiconque s’oppose à cette lutte nationale ».

Le président syrien Bachar Al-Assad a condamné cette agression contre Afrine (territoire syrien). « L’agression turque brutale sur la ville syrienne d’Afrine est indissociable de la politique du régime turc depuis le premier jour de la crise syrienne, une politique essentiellement fondée sur le soutien au terrorisme et aux organisations terroristes, quelles qu’elles soient », a ajouté B.Al Assad.

Cette opération d’Ankara risque de compliquer toute issue du conflit syrien sachant que les forces kurdes visées par Erdogan sont, jusque-là, des alliés de Washington ; les Etats Unis ont peu de cartes visibles sur le terrain du fait de l’implication massive de la Russie et de l’Iran aux cotés de Bachar Al Assad. Quand à la France qui a accueilli Erdogan à Paris depuis peu malgré plusieurs protestations de défenseurs des droits de l’homme, elle s’en remet au Conseil de sécurité de l’ONU.

Des observateurs avertis ont de tout temps affirmé que la Turquie ne peut se suffire d’une solution qui ne regle pas radicalement la question kurde ; à la façon Erdogan bien évidement. Le conflit syrien est-il relancé de nouveau ?

Rabah Said

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :