Ligue Arabe: Toujours en retard d’une guerre

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Tandis que Donald Trump annonçait dans un discours radio télévisé il y a un mois (07/12/2017) sa reconnaissance, et donc celle des Etats Unis, de Jérusalem comme capitale d’Israël, la ligue Arabe, après 30 jours, sort de son long mutisme pour déclarer à partir d’Amman en Jordanie, « sa décision de chercher la reconnaissance d’un Etat Palestinien avec Jérusalem Est comme capitale ». Pour rappel, la Jordanie est considérée comme le pays gardien des lieux saints musulmans en Palestine.

30 jours après donc, une délégation composée de 6 pays (Egypte, Maroc, Palestine, Arabie Saoudite, Emirats Arabe Unis en plus du secrétaire de la ligue Arabe Ahmed Abou Gheit)  s’est rendue à Amman pour  »décider d’une réunion ministérielle élargie qui se tiendrait à la fin de ce mois », réunion durant laquelle ce conclave exigerait des Nations Unies  »Une reconnaissance d’un Etat Palestinien avec Jérusalem Est pour capitale, dans les frontières de 1967. »

Autrement dit, Israël devrait non seulement quitter Jérusalem Est mais aussi la Cisjordanie. A voir la détermination des Etats Unis, cette proposition risque de prendre l’allure d’un coup d’épée dans l’eau, même si, à la décharge de ces demandeurs, les Nations Unis n’ont jamais reconnu l’annexion de ces territoires par l’Etat Hébreu.

Il reste que la diplomatie Arabe, n’arrivant pas à coordonner ses actions et surtout incapable de parler d’une seule voix, se trouve contrariée par ses lourdeurs et sa versatilité ce qui, au demeurant facilite le rôle d’Israël et de son principal allié, les Etats Unis.

Totalement absent de cette agitation diplomatique, notre pays se voit de plus en plus isolé sur la scène internationale. Il est vrai que nos dirigeants ont fort à faire intérieurement en ce début d’année où les mécontentements se font de plus en plus nombreux. Qu’il semble loin le temps du soutien à Falastine, Dhalma wela madhlouma !

Juba C.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :