Répression des médecins résidents : Bedoui annonce des enquêtes

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La répression des médecins résidents, le 3 janvier dernier à l’hôpital Mustapha Bacha, continue de susciter des réactions. Alors que le directeur de la sûreté de la wilaya d’Alger a nié toute agression des blouses blanches, le ministre de l’Intérieur et des collectivités locales, Noureddine Bedoui annonce l’ouverture d’une enquête sur « l’agression ».

Dans une déclaration à la presse à l’issue de la présentation d’un exposé sur le règlement budgétaire de son secteur  pour l’exercice 2015 devant la commission des finances et du budget de l’Assemblée populaire nationale (APN).

Noureddine Bedoui répond sur la question concernant la répression des médecins résidents par la police, affirmant que « des enquêtes sont en cours pour mettre la lumière sur toute cette affaire ».

« Tous les médecins algériens y compris les médecins résidents sont des enfants de l’Algérie ayant bénéficié de tous les moyens nécessaires pour devenir médecins », explique le ministre, insistant sur l’importance « de suivre la voie du dialogue et de la concertation pour exprimer les revendications et préoccupations des citoyens et des différentes catégories professionnelles ».

Le ministre rappelle, dans la foulée, « les fermes instructions du président de la République, Abdelaziz Bouteflika pour que les portes des institutions constitutionnelles demeurent ouvertes devant tous les citoyens pour exprimer leurs préoccupations et propositions dans le respect des lois de ces dernières ».

Pour rappel, le conseil national des droits de l’homme (CNDH) avait exprimé « ses profonds regrets » suite à la répression de la marche des médecins résidents. Dans un communiqué rendu public, le CNDH a rappelé aussi le contenu de la Constitution amendée en 2016 qui garantit la liberté de manifester pacifiquement à tous les citoyens.

Massinissa Ikhlef

 

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :