Tamazight : le projet loi portant création de l’académie sera prêt avant juin 2018

Le gouvernement annonce aussi l'ouverture de postes budgétaires pour l'enseignement de Tamazight

Ouverture de nouveaux postes budgétaires et élaboration du projet de loi portant création de l’Académie de la langue amazighe. Le gouvernement accélère enfin le processus de la mise en œuvre de l’officialisation de Tamazight. Après avoir décrété la journée du 12 janvier, 1er jour de l’an berbère, comme fête nationale, l’exécutif vient d’annoncer de nouvelles mesures pour répondre favorablement à la revendication des citoyens qui ont exigé, en décembre dernier, la promotion de la langue amazighe.

En effet, réuni hier sous la présidence du premier ministre, Ahmed Ouyahia, un conseil interministériel a arrêté une série de mesures, notamment « l’allocation de postes budgétaires supplémentaires pour renforcer  l’enseignement de Tamazight dans le secteur de l’Education nationale et pour élargir la formation et la recherche en Tamazight au niveau des universités ».

Dans le même esprit de promotion de la langue amazighe, il a été convenu de la mise en place d’un groupe de travail interministériel auprès des services du Premier ministre pour « s’atteler à la préparation d’un avant-projet de loi portant création de l’Académie de langue amazighe ».

Selon un communiqué publié, ce lundi en fin d’après-midi par les services du premier ministère, « ce ce texte suivra le parcours habituel au niveau du gouvernement, puis du Conseil des ministres, avant d’aboutir au Parlement au cours de ce premier semestre 2018 ».

Le texte du premier ministère se référant à l’expression, dans certaines wilayas du pays, de revendications sur l’enseignement de Tamazight, le président Abdelaziz Bouteflika a rappelé, au cours du Conseil des ministres du 27 décembre, que la Constitution révisée en 2016 « a définitivement scellé l’appropriation par le peuple tout entier de Tamazight, elle aussi langue nationale et officielle, comme ciment supplémentaire de son unité nationale, en même temps que la Nation a mandaté l’Etat pour sa promotion et son développement ».

Massinissa Ikhlef 

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

%d blogueurs aiment cette page :