Tizi Ouzou: Augmentation désordonnée des prix de transport

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Sans la moindre concertation avec les autorités et sans se soucier du citoyen, les transporteurs agissent d’une manière unilatérale. Face à cette énième augmentation, le citoyen se sait plus comment y faire face. 

   Alors que le gas-oil est passé de 20,42 DA/litre à 23,06 DA, soit une augmentation de 02,64 DA, les transporteurs, eux, ont augmenté le tarif d’une place, parfois jusqu’à 10 DA.A vrai dire, chacun fait sa propre loi, au moment où, l’administration en charge du secteur, assiste en spectatrice.

A titre d’exemple, le trajet Tigzirt-Tizi Ouzou, sur une distance de 35 Kms, est passé de 90DA à 100 DA, au moment où les transporteurs par bus, Tizi Ouzou – Alger, soit une distance de 100 kms, n’ont procédé qu’à une augmentation de 20DA (le billet est passé de 200 DA à 220 DA).Quant au tarif du billet de train, il est le seul à ne pas connaitre de hausse, puisque le prix est resté tel qu’il était en 2017,à 170 DA.

Pourtant, la directive de la tutelle, datée du 10 janvier dernier, est très explicite. Dans cette dernière, on y lit, que le tarif allant de zéro à 5 Kms est fixé à 20 DA, de 5 à 10 Kms,25 DA, de 10 à 20 Klms,35 DA et de 20 à 30 Kms, le prix de la place est de 45 DA.

Par ailleurs, le tarif du transport collectif inter-wilaya, et à titre d’exemple, pour une distance supérieure à 30 Kms et inférieure ou égale à 100, l’augmentation est de 1,55/place et entre 100 Kms et 200 Kms, l’augmentation est de , 1,9 DA.

Enfin, et malgré l’annonce par le ministre des travaux publique et des transports, de l’augmentation de 5 DA sur les prix des dessertes par bus dans les zones urbaines et que l’augmentation des tarifs pour les lignes inter wilayas, ne dépasseront pas 10 à 15% des prix pratiqués auparavant, le transporteur, lui, continue à dicter sa loi.

K.B

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :