Afrique du sud: l’ANC suspend le président Jacob Zuma

Le parti sud-africain  « Le Congrès national africain »,  a pris, hier, la décision de suspendre le président Jacob Zuma et lui a demandé de démissionner de la tête de l’Etat dans un délai ne dépassant pas les 48 heures, suite aux multiples scandales de corruption.

La décision de dire à Zuma qu’il doit partir lui a été livrée par le vice-président Cyril Ramaphosa, qui d’ailleurs, n’a pas arrêté d’appeler le président à quitter son poste depuis qu’il  a été élu chef du parti de l’ANC l’année dernière.

Cyril Ramaphosa qui travaille sa stature présidentielle dit que le parti a pris cette décision pour sortir de la mauvaise passe qui pourrait conduire l’ANC à la catastrophe électorale, « on doit agir pour faire la preuve que le parti est plus qu’une association de parasites vivant des dividendes de la lutte de libération contre l’apartheid ».

%d blogueurs aiment cette page :