Le CO2 a tué 102 personnes l’année dernière

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Hier, Une fille de 06 ans est morte asphyxiée par le CO2 à Sidi Khelifa, dans la wilaya de Tissemsilt. Le même jour et pour les mêmes raisons, cinq autres membres de la même famille ont été évacués, inanimés, en urgence vers  l’hôpital du chef-lieu de wilaya. La semaine dernière, dans la commune de Taghzout, wilaya de Bouira, une bonbonne de gaz a explosé au niveau de la localité de Tala Boughlal, heureusement sans faire de victimes mais la maison familiale a été sérieusement endommagée. Il ya un  mois, ce sont d’autres morts  qui sont signalés un peu partout au niveau d’autres wilayas.

Depuis, un certain temps, Il ne se passe pas un hiver sans que l’on entende parler de mort par inhalation de CO2 dans tout le  pays. Cette situation épouvantable, pour de nombreuses familles, est due, selon les services  de la protection civile, à la « non-conformité de certains appareils de chauffage aux normes de sécurité ainsi que’ à leur mauvaise installation. »

Selon un bilan des mêmes services (ceux de la protection civile), « environ 102 personnes ont trouvé la mort par asphyxie au monoxyde de carbone » depuis le début de l’année 2017. Les mêmes services ont fait état, dans le même bilan, de « 1300 personnes secourues après avoir été incommodées ou intoxiquées par le monoxyde de carbone émanant d’appareils de chauffage. »

Dans l’attente que « les services des Douanes puissent mettre en place un dispositif de contrôle » contre ce tueur silencieux qu’est le CO2, la Protection civile a réitéré son appel à la vigilance, notamment en cette période hivernale, en veillant en particulier à la bonne aération, l’installation et le contrôle des appareils de chauffage par des professionnels et le respect des consignes de sécurité relatives à l’utilisation et la sécurisation des appareils.

Slimane Chabane

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :