JSK: L’entraîneur Nourredine Saadi limogé

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La direction de la JS Kabylie vient de limoger le coach Nourredine Saadi de la barre technique du club, suite aux mauvais résultats enregistrés et un début catastrophique durant la phase retour. C’est ce qui a été annoncé cet après-midi du dimanche par la chaîne sportive privée El-Heddaf qui a repris les déclarations de Ben Abderrahmane, membre du conseil d’administration des canaris.

En effet, d’après plusieurs sources, le contrat liant Saadi à la JSK a été résilié à l’amiable entre les deux partis, et ce après deux jours de la défaite amère devant le DRB Tadjenant par un but à zéro pour le compte de la 20 ème journée du championnat ligue 1 Mobilis. La JSK, classée actuellement 14 ème avec seulement 19 points (3 ème reléguable) devant l’USMH et l’USMB (15 ème et 16 ème)  devrait connaître son nouvel entraîneur avant vendredi prochain où elle recevra au stade du 1 er novembre de Tizi Ouzou l’équipe de l’USM Bel-Abbès (9 ème au classement général avec 23 points).

Plusieurs noms ont été cités pour succéder à Saadi, dont Alain Michel, Abdelkrim Bira, Slimani ou le plus proche qui n’est autre que Kamel Mouassa. L’ex coach des canaris, Nourredine Saadi, confirme avoir été informé de la résiliation de son contrat par le président Cherif Mellal qui se retrouve à l’étranger et qui subit des pressions depuis quelques jours. Pour l’ancienne star internationale, Moussa Saïb, même si la JSK n’a gagné aucun match depuis l’arrivée de Saadi (2 nuls et 2 défaites en 4 matchs en championnat), le seul et unique responsable de cette situation que vit le club cher aux kabyles n’est autre que l’ancien président Moh Cherif Hannachi qui a saboté le stage de préparation de Tunisie et qui continue à s’immiscer dans les affaires du club pour tenter de revenir.

Au moment où des cercles se disputent la présidence de la JSK avant même l’ouverture de son capital, les supporters des jaunes et verts semblent inquiétés de l’avenir du club le plus titré en Algérie. Même si la JSK aura à recevoir à Tizi Ouzou la grande majorité des matchs restants, le prochain entraîneur aura du pain sur la planche et sa seule mission reste comment sauver le club d’une probable relégation. Une situation du déjà vécue puisque la JSK ces dernières saisons n’assurait son maintien parmi l’élite qu’aux dernières journées.

K.S

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :