Moyen-Orient: Kerry déclare que le roi saoudien lui a demandé de bombarder l’Iran

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’ancien secrétaire d’Etat américain, John Kerry, a déclaré lors d’une conférence sur la sécurité à Munich, en Allemagne, que le défunt roi de l’Arabie saoudite Abdallah ben Abdlaziz avait demandé aux Etats-Unis de bombarder l’Iran.

Kerry a ajouté que le roi Abdallah lui avait personnellement dit que « la seule chose que vous pouvez faire avec l’Iran est de le frapper », soulignant que cela est arrivé en Septembre 2013 lorsqu’un certain nombre de pays de la région étaient de plus en plus préoccupés par le programme nucléaire iranien.

Kerry a déclaré dans son discours à la conférence de Munich  que Washington lui a répondu qu’une frappe militaire ne servirait à rien du moment que Téhéran a déjà  commencé à enrichir le combustible nucléaire, soulignant que le président égyptien Hosni Moubarak lui avait également demandé de frapper l’Iran, deux mois après qu’elle ait réussie ses testes.

Kerry, secrétaire d’Etat américain durant le  second mandat de Barack Obama, était l’un des acteurs des négociations de l’accord nucléaire entre l’Iran et les pays « 5 +1 » (Amérique, Russie, Grande-Bretagne, France, Chine et Allemagne) qui a été adopté en juillet 2015 et qui a signé la levée des sanctions imposées sur Téhéran depuis des décennies en l’empêchant en contrepartie de développer son programme nucléaire.

Le président américain actuel, Donald Trump, a promis durant sa campagne d’amender cet accord  et a donné, à la mi-janvier, quatre mois aux Européens pour travailler à resserrer son contenu . Mais les Européens l’ont catégoriquement rejeté, avec d’autres signataires tels que l’Iran, la Chine et la Russie.

Y.B

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :