Syrie: Plus de 500 civils tués en 7 jours de raids sur la Ghouta

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Plus de 500 civils, dont  123 enfants, ont été tués en sept jours, suite aux raids menés par les forces gouvernementales syriennes soutenues par la Russie dans la zone rebelle de la Ghouta orientale, près de Damas.

Selon le directeur de l’Observatoire syrien des droits de l’homme, au moins 34 civils ont été tués, samedi, dans la ville de Douma. « Plusieurs corps enveloppés dans des couvertures, ont été transportés dans une clinique de fortune, ils ont été placés dans une pièce transformée en une morgue ». Selon l’ONG, les frappes sont menées par des avions syriens et russes, bien que la Russie nie toute implication directe.

Le Conseil de sécurité de l’ONU réuni à l’appel de la Russie depuis jeudi, n’a toujours pas approuvé la proposition de trêve présentée par la Suède et le Koweït. La trêve devait durer 30 jours pour l’acheminement des aides alimentaires et médicales à 400 mille personnes dans la Ghouta orientale. Mais la Russie continue à retarder le vote et a réitéré que le projet ne serait pas approuvé sous prétexte qu’il n’y a aucun article protégeant le régime syrien.

Dans un partage sur Twitter, la représentante permanente des Etats-Unis à l’ONU, Nikki Halley, s’est demandée « Combien de personnes vont encore mourir jusqu’à un consensus du Conseil de sécurité ? Le peuple syrien ne peut pas attendre ».

L’opposition syrienne en exil, de son côté, s’est inquiétée pour La situation humanitaire des civils dans la Ghouta orientale, « qui est totalement hors de contrôle», elle a dénoncé, dans un communiqué, «une guerre d’extermination sous silence international face aux crimes du pouvoir El Assad, une guerre qui ravage la Syrie depuis près de sept ans ».

Y.B

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :