Tarek Ramadan fait-il le carême comme son nom l’indique ?

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

​Petit fils du fondateur de la confrérie des Frères Musulmans en Egypte, comment peut-on expliquer que Tarek Ramadan soit de nationalité suisse, le pays du blanchiment d’argent ?

​Le Prophète Mohamed (QLSSSL) a déclaré après que l’Arabe soit reconnu langue du Coran : »Yaoumen ça toumlae el massajid mine el mouslimine oua tafragh el qouloub mine el Imane (Viendra le jour où les mosquées seront bondées de Musulmans, mais les cœurs vidés de toute foi ».

​Durant la période sanglante du terrorisme, le sieur Tarek, se faisait inviter sur tous les plateaux de télévisions européennes pour encenser les barbus et le Khalifat à venir. Intellectuel au verbe avéré, il était l’amant virtuel de toutes les moutahadjibates et des journalistes femmes du giron européocentriste. Or aujourd’hui, il se retrouve en prison pour avoir battu et violé trois femmes.

​Tout en respectant l’expression judiciaire qui dit que tout détenu est présumé innocent jusqu’à son jugement, nous croyons dur comme fer que les plaignantes ont raison. Pour la simple raison qu’un descendant des frères Musulmans en fuite en Suisse pour cacher son ADN criminel ne peut être qu’une preuve de sa culpabilité. A la limite, nous avons plus de sympathie pour Hassan El Banna, opposant éternel au régime qui a trahi la cause palestinienne…

M. Kassi

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :